La sécurité routière : au-delà du code de la route

Selon l’ONISR, 38 % des accidents ont impliqué un usager en trajet domicile-travail ou trajet professionnel.

Selon la Sécurité routière, les accidents de la route sont la première cause de mortalité dans le cadre du travail et se traduisent, chaque année, par près de 4 millions de journées de travail perdues.

De nombreux salariés conduisent régulièrement dans le cadre de leur travail. Les distances parcourues peuvent parfois être conséquentes en fonction de l’écart géographique entre les différentes parties prenantes de l’entreprise et de certaines professions. De plus, satisfaire aux exigences professionnelles tout en respectant le Code de la route impose parfois de fortes contraintes aux conducteurs : ponctualité vs respect des limites de vitesses ou encore réactivité vs interdiction de téléphoner au volant. Le risque d’accident du travail sur la route est souvent lié à la nature et les exigences du métier exercé. Il augmente aussi en fonction de l’état du salarié.

Les entreprises ont le devoir de protéger les salariés face au risque routier au travail. Plusieurs actions de prévention peuvent être mises en place :  campagnes de prévention, ateliers TMS et ergonomie sur l’installation au poste de conduite. Les salariés eux-mêmes peuvent devenir des ambassadeurs. En effet, les managers peuvent veiller à ce levier au sein de leurs équipes et évaluer les compétences et connaissances du risque routier auprès des collaborateurs.

A l’occasion de la 6e édition des journées de la sécurité routière au travail, Kerea travaille durant le mois de mai sur cette thématique. Nous accompagnons les entreprises et les organisations dans leurs actions de prévention du risque routier professionnel.

Découvrez le site dédié à la prévention routière et les campagnes de prévention.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux