Securex a demandé à l’Ifop d’interroger un échantillon représentatif à propos de l’absentéisme au travail. Premier constat : il a progressé entre 2016 et 2017. Ses motivations ne sont pas toujours liées à l’état de santé de la personne: les problèmes de management sont aussi évoqués comme cause, mais avancés dans ce cas derrière un problème médical dans la famille ou des raisons de convenance personnelle…
Lire la suite sur usinenouvelle.com